Depuis 1950

Les carapaces dites monocouche qui protègent les digues exposées à la houle sont constituées de blocs en béton non armé conçus spécialement pour être disposés en une seule couche. L’expérience montre que ce type de carapace est aussi fiable que les systèmes classiques en bicouches tout en étant plus économique.

Pionnière de la technologie monocouche, la technique ACCROPODE™ inventée en 1981 par SOGREAH, en France, s‘appuyait déjà sur des recherches approfondies et une expérience considérable acquise avec le bloc Tétrapode inventé par SOGREAH depuis 1953. Dès les années 80, la monocouche ACCROPODE™ a été une réussite

La profession, reconnaissant la validité des recherches sur la technique monocouche, a pu apprécier ses avantages ; d’où l’accroissement régulier du nombre de références ACCROPODE™ qui se porte à plus de 180 à ce jour.

Le succès de ce premier bloc monocouche a motivé l’invention de plusieurs autres techniques proposées par SOGREAH et ses partenaires. Le bloc CORE-LOC™ inventé par l'US Army Corps of Engineers et breveté en 1995, est l’un des blocs les plus économiques du marché, et idéal pour des conditions de houle moyenne du fait d’un indice de vides élevé et donc une dissipation accrue.

Le bloc ECOPODE™ breveté en 1996 par SOGREAH, du fait de son aspect rocheux et de sa couleur modulable permet une meilleure intégration dans le site en partie visible des ouvrages.

En s’appuyant sur l’expérience acquise sur un grand nombre de projets, la forme du bloc ACCROPODE™ a été améliorée pour donner naissance au bloc ACCROPODE™ II. Inventé et breveté par SOGREAH en 1999 pour les sites particulièrement exposés et des conditions de mise en œuvre particulièrement difficiles, la seconde génération de bloc ACCROPODE™ connue sous le nom «  ACCROPODE™ II » a été finalisée en 2003 – 2004 pour les applications industrielles.

Le bloc ACCROPODE™ II apporte une excellente performance hydraulique, une plus grande robustesse et facilité de pose. Ces aspects ont été vérifiés et validés depuis 2003 par le biais d’études spécifiques, de modèles physiques, et en conditions réelles de chantier.

Aujourd'hui, le nombre important de projets réalisés avec succès dans le monde entier par une équipe dédiée et fortement expérimentée constitue une preuve incontestable que les entreprises et maîtres d'ouvrages ont fait confiance dans les mérites de la technique monocouche.

Depuis de nombreuses années d’expérience totalisant plus de 250 applications à travers le monde, CLI détient un savoir-faire reconnu dans le domaine des carapaces de digues, adaptable aux conditions multiples des sites et bénéficiant des résultats d’une recherche continue. CLI est ouvert à partager ce savoir-faire et à répondre aux besoins des professionnels.